managment
Partager l’article :

Au cours de leur carrière, certains collaborateurs sont amenés à évoluer vers le poste de manager. Ce changement implique de nouvelles responsabilités et un travail bien différent, qui nécessite des compétences particulières. Dans cet article, nous allons vous donner des conseils pour développer les compétences des jeunes managers, notamment le leadership, la gestion des relations interpersonnelles ou encore la capacité à créer un espace de travail motivant pour ses équipes. Vous verrez qu’il existe des méthodes efficaces pour monter rapidement en compétences sur ces aspects essentiels du rôle de manager.

Le développement du leadership chez les jeunes managers

Le leadership désigne la capacité à inspirer, à influencer positivement les autres et à guider une équipe vers l’atteinte d’objectifs communs. Bien qu’on entende souvent le terme de « leadership naturel », il s’agit d’une compétence que chacun peut acquérir au fur et à mesure de sa carrière. Voici deux exemples d’actions que vous pouvez mettre en place pour développer celui d’un jeune manager.

  • Créer un programme de mentorat auprès de leaders expérimentés 

Certaines personnes ont besoin d’exemples complets pour progresser, et le mentorat est une excellente manière pour apprendre. En établissant des liens avec un ou plusieurs leaders chevronnés, le jeune manager peut bénéficier d’une transmission d’expérience et de connaissances directes. Les conseils et retours d’expérience peuvent permettre de gagner en confiance dans le rôle de leader. 

  • Participer à une formation de développement du leadership

Sous la forme d’ateliers, de séminaires ou de formations en ligne, des programmes à destination des jeunes managers permettent de développer son leadership. Ils sont généralement composés d’une partie théorique, mais aussi, et surtout d’exercices pratiques qui permettent de mettre en situation des apprentissages. 

Ce type de formation est vraiment très utile pour aider les jeunes managers à acquérir les fondamentaux en communication et en prise de décision. Cela leur permet aussi de développer une vision stratégique indispensable pour un leadership éclairé. 

Télécharger la check-list des nouveaux managers ✅

Créez un cadre de travail qui motive et épanouit vos équipes en utilisant cette check-list !

La gestion des relations interpersonnelles pour les jeunes managers

Les relations interpersonnelles sont indispensables pour créer un environnement de travail serein. La capacité à établir des liens solides avec les membres de l’équipe, les autres collaborateurs et l’ensemble des parties prenantes est donc fondamentale pour les jeunes managers. De bonnes relations interpersonnelles permettent de favoriser la collaboration et la confiance mutuelle, tout en créant un climat propice à la productivité et à l’innovation. Voici trois aspects de la gestion des relations interpersonnelles que les jeunes managers doivent impérativement maîtriser.

  • La communication

Une bonne communication est au centre de toutes les relations qui fonctionnent bien. Pour les jeunes managers, il s’agit donc d’être capable de transmettre des informations précises, mais aussi d’écouter activement ses collaborateurs. 

Pour cela, différents canaux peuvent être utilisés, en fonction de la situation et de la sensibilité de chacun. S’il n’est pas possible d’échanger en personne, la communication peut se faire via des outils tels qu’une messagerie en ligne ou un intranet. Il est important que le jeune manager puisse s’adapter à la personne à qui il s’adresse et qu’il soit capable de transmettre des informations de manière transparente.

  • L’empathie

La capacité à se mettre à la place des autres est aussi essentielle pour gérer correctement des relations interpersonnelles. Les jeunes managers doivent donc cultiver l’empathie pour comprendre les perspectives, les préoccupations et les aspirations de leurs collaborateurs.

Le fait de bien comprendre les besoins individuels permet d’adapter son style de gestion, d’offrir un soutien adapté à chacun et de favoriser un environnement de travail dans lequel chaque personne est valorisée.

  • La résolution de conflits

C’est inévitable : les managers sont amenés à devoir gérer des conflits de manière régulière au cours de leur carrière. Il est indispensable de développer des compétences pour les résoudre de manière constructive, en privilégiant si possible une approche collaborative plutôt que confrontationnelle. 

Les jeunes managers peuvent transformer les conflits en opportunités d’apprentissage de différentes manières : en encourageant un dialogue ouvert, en identifiant les problèmes sous-jacents ou encore en recherchant eux-mêmes des solutions mutuellement bénéfiques. 

Il faut savoir qu’il existe différentes formations sur le thème de la gestion des conflits : cette problématique reste fréquente pour les managers des entreprises.

La création d’un espace de travail motivant par les jeunes managers

Créer un espace de travail motivant est important pour que les salariés soient épanouis, engagés et productifs. Cela regroupe à la fois la mise à disposition de matériel adéquat à la bonne réalisation des missions, mais également la culture d’entreprise, les interactions quotidiennes, l’ambiance dans l’équipe ou encore la façon dont les salariés sont valorisés. Pour les jeunes managers, cela peut être un grand défi à relever, car créer un tel environnement n’est pas toujours simple. Voici quelques points sur lesquels travailler pour parvenir à le faire. 

  • Valoriser et reconnaître le travail de chacun

Le fait de reconnaître les efforts et les réalisations individuelles et collectives des membres d’une équipe constitue un moteur puissant de motivation. Pour les jeunes managers, il s’agit donc d’être attentif à toutes les contributions et d’exprimer leur gratitude, non seulement lors des entretiens individuels, mais aussi de manière régulière pendant l’année. 

Les paroles, les récompenses ou les remerciements personnels permettent de renforcer le sentiment d’accomplissement, de stimuler l’engagement et de développer la confiance des salariés en leurs compétences. 

  • Encourager la collaboration et l’esprit d’équipe

La collaboration favorise le sentiment d’appartenance et permet de créer un esprit d’équipe fort. Pour les jeunes managers, il s’agit donc d’encourager les interactions positives entre les membres de l’équipe, de favoriser des projets collaboratifs et de créer des espaces propices à l’échange d’idées. 

Le fait de créer un environnement où chacun se sent à la fois écouté et respecté permet d’alimenter la motivation collective et de créer un terrain propice à l’innovation. 

  • Garantir un équilibre entre vie privée et professionnelle pour ses collaborateurs

Être capable de maintenir un équilibre sain entre vie privée et vie professionnelle est essentiel pour conserver un bon niveau de motivation à long terme pour les salariés. Les jeunes managers doivent donc veiller à ce que la charge de travail soit adaptée aux possibilités de chacun. 

Pour créer un environnement dans lequel les salariés se sentent soutenus, certaines politiques peuvent être appliquées : la flexibilité des horaires et la mise en place de télétravail sont de bons exemples. 

Pour une entreprise, il est important de bien accompagner les jeunes managers pour qu’ils puissent développer, au fur et à mesure, les compétences essentielles pour que leur équipe soit performante et engagée. Le leadership, la gestion des relations interpersonnelles ou encore le fait d’être capable de créer un espace de travail motivant font partie des compétences de base d’un bon manager. Au fil des années, d’autres compétences peuvent être développées grâce à des programmes de formation continue spécifiques. 

Ça m'intéresse