evaluation-company
Partager l’article :

Pour performer, une entreprise a besoin de salariés productifs, engagés et motivés. Pour les dirigeants et les responsables RH, il n’est pas toujours facile de comprendre les facteurs de bien-être ou de mécontentement des salariés.

Cette problématique peut être résolue en créant des enquêtes RH au sein de l’entreprise. Celles-ci donnent anonymement la parole aux collaborateurs et permettent d’identifier les éléments qui entraînent de la frustration, ou au contraire, ceux qui les font se sentir bien au quotidien.

Les enquêtes RH, lorsqu’elles sont correctement réalisées et analysées, sont de précieux outils de performance en entreprise.

Pour vous guider dans leur mise en place au sein de votre organisation, nous allons vous détailler plusieurs types d’enquêtes que vous pouvez mener. Nous vous donnerons également des conseils pour bien les réussir et en tirer les conclusions les plus utiles possibles.

Les différents types d’enquêtes RH

Voici 5 enquêtes RH que vous pouvez créer au sein de votre entreprise. Il n’est pas nécessaire de toutes les réaliser : concentrez-vous sur les plus essentielles afin de ne pas assaillir vos salariés de questionnaires. 

L’enquête sur les conditions de travail 

De bonnes conditions de travail sont nécessaires pour que vos salariés puissent effectuer leur mission convenablement. Elles sont la base de la qualité de vie au travail. 

Les questions à poser à vos salariés pour évaluer ce critère doivent porter sur l’adéquation du matériel mis à leur disposition par rapport à leurs besoins, l’aménagement des espaces, leur emploi du temps, le management, etc. 

La satisfaction des salariés

Pour être motivés et performants au quotidien, leur satisfaction est essentielle. Pour la mesurer, vous pouvez utiliser un baromètre RH

Celui-ci permet de calculer à la fois les facteurs symptôme (taux de turnover, d’absentéisme, nombre de cooptations, etc.), mais également des indicateurs de ressenti (eNPS, ESI). 

L’e-NPS

L’Employee Net Promoter Score (e-NPS) est à lui-même un très bon indicateur pour savoir si vos salariés se sentent bien et investis dans leur entreprise. Pour le calculer, vous devez demander aux salariés de répondre à la question suivante : « Recommanderiez-vous à votre entourage de travailler pour cette entreprise ? ». Un score doit être donné, sur une échelle de 0 à 10. 

Les personnes qui ont attribué une note située entre 9 et 10 sont des promoteurs. Entre 7 et 8, elles sont neutres. En dessous, on considère qu’il s’agit de détracteurs. 

Plus une entreprise compte de promoteurs, plus ses employés sont satisfaits de leur travail. Si ce score est intéressant à mesurer, il ne permet pas du tout d’identifier les points d’amélioration possibles. 

L’enquête sociale 

L’enquête sociale est un questionnaire plus poussé et plus détaillé. Il peut être adressé à l’ensemble des salariés d’une entreprise ou bien à un échantillon représentatif. Il permet d’évaluer le ressenti concernant le fonctionnement général de l’entreprise, à savoir : 

  • le management ;
  • la communication interne et externe ;
  • l’environnement de travail ;
  • le niveau de motivation et les facteurs qui permettraient de l’améliorer ;
  • la stratégie globale de l’entreprise. 

L’enquête sociale permet de recueillir des réponses assez détaillées sur des sujets qui ne sont pas toujours abordés au sein des équipes. Souvent, elle est composée à la fois de questions fermées sous forme de QCM et de questions ouvertes. Ces dernières permettent à chacun de s’exprimer librement. 

L’enquête d’engagement

Enfin, vous pouvez réaliser une enquête d’engagement afin d’évaluer le niveau d’implication de vos salariés. Si le calcul du taux d’engagement des collaborateurs peut se faire à l’aide de différents indicateurs, il est nécessaire qu’il soit corrélé à un questionnaire. Ce dernier permet d’évaluer des données plus précises concernant les points qu’il faut améliorer au sein de l’entreprise. 

Si vous souhaitez être guidé pour réaliser cette enquête, sachez que Gallup propose de télécharger un modèle d’enquête d’engagement. Cela peut être intéressant pour être certain de poser correctement les questions dans le cadre de votre enquête. 

Comme vous pouvez le remarquer, différents types d’enquêtes RH peuvent être menées en entreprise. Pour ne pas submerger vos collaborateurs de questionnaires, il est vraiment important de vous concentrer sur les éléments les plus essentiels à mesurer. Vouloir tout évaluer d’un coup pourrait conduire à une perte de pertinence des réponses de vos salariés. 

Réussir son enquête RH : conseils

Pour vous guider dans la création de vos enquêtes RH, voici nos 5 conseils.

Bien définir ses objectifs

Avant de commencer une enquête RH, il est important de bien réfléchir à l’objectif de celle-ci. C’est en fonction de cela que vous pourrez choisir le type d’enquête RH à mener et définir les questions à poser aux participants. Il est inutile de vouloir tout mesurer : concentrez-vous sur l’essentiel. 

Intégrer les managers au processus

Il est primordial que les managers soient intégrés à ce genre d’initiatives. Travaillant de manière directe auprès des équipes, ils sont les premiers concernés. Ils peuvent agir en tant que relais pour inciter les salariés à répondre au questionnaire. Ce sont eux également qui peuvent bénéficier des retours des collaborateurs et modifier certains process quotidiens pour répondre au mieux à leurs attentes. N’oubliez donc pas de vous appuyer sur eux. 

Créer des questionnaires courts, ciblés et anonymes

Plus un questionnaire est court et ciblé, plus il est facile d’obtenir des réponses et de les analyser. Il est vraiment important de limiter au maximum le nombre de questions afin d’obtenir le plus d’informations possibles. 

Il est également essentiel de garantir à vos équipes que leurs réponses sont anonymes et qu’elles répondent à la législation sur le traitement des données personnelles (RGPD). Dans le cas contraire, les retours que vous collectez risquent de manquer de sincérité. 

Faire un réel bilan 

Il est inutile de créer une enquête RH si vous n’analysez pas les résultats obtenus à la suite de celle-ci. Un bilan est donc nécessaire et doit s’accompagner d’une liste d’actions concrètes à mener. 

Par exemple, si vous vous rendez compte que vos salariés ne sont pas suffisamment engagés, envisagez la mise en place d’un outil qui favorise l’implication des collaborateurs. C’est ce que propose la plateforme de financement participatif Teamstarter. Si l’attention portée aux compétences de chacun est faible, réfléchissez à la mise en place d’un programme de talent management. Chaque axe d’amélioration souligné doit s’accompagner d’une action concrète. 

Partager les résultats avec vos équipes 

Enfin, il est important de ne pas garder les résultats de vos enquêtes RH pour vous. Si vos salariés ont pris le temps de répondre à vos questions, il est tout à fait normal de leur adresser un feed-back. Vous pouvez également partager avec les managers et l’ensemble des participants la liste des actions qui vont être mises en place pour répondre à leurs attentes. Cela vous engage par la suite à les concrétiser. 

Téléchargez notre guide des 35 questions essentielles pour votre enquête de satisfaction collaborateur !

Obtenez un ensemble complet de questions soigneusement sélectionnées pour capturer les opinions et les besoins de vos collaborateurs.

📋 Ce que vous trouverez :
- Des questions stratégiques pour évaluer la satisfaction et l'engagement
- Des suggestions pour mesurer la culture d'entreprise et l'environnement de travail
- Des conseils pour améliorer la communication et la collaboration

N'attendez plus pour recueillir des insights précieux !

👉 Téléchargez maintenant pour préparer une enquête de satisfaction efficace et constructive !

Il existe différentes enquêtes RH à mener en entreprise. Choisissez bien celles qui conviennent à votre situation et faites ensuite passer un questionnaire à l’ensemble de vos salariés ou à un échantillon. Pour être utile, l’enquête RH doit être ciblée et analysée afin de mettre en place des actions répondant précisément aux besoins de vos salariés. Si vous êtes novice dans ce type d’exercice, n’hésitez pas à vous appuyer sur des questionnaires existants ou à faire appel à une entreprise spécialisée. 

Ça m'intéresse