depart-volontaire-entreprise
Partager l’article :

De plus en plus d’entreprises font face à un problème de taille : le turnover élevé de leurs salariés. En effet, ceux-ci sont de plus en plus à la recherche de sens et d’épanouissement : les retenir est devenu un vrai défi. Avant de mettre en place des actions concrètes pour les fidéliser, nous vous proposons de bien comprendre les enjeux du taux de renouvellement en entreprise, et d’analyser la situation au sein de votre organisation. Nous vous dévoilerons ensuite comment, grâce à la mise en place d’une vraie stratégie marque employeur, vous pouvez réduire votre turnover durablement.

Les enjeux du turnover en entreprise

Avant de réfléchir à la mise en place d’actions concrètes pour réduire ce taux, il est important de bien comprendre les causes de ce phénomène. Vous devez le calculer et l’analyser régulièrement, afin de cibler des opérations adaptées à votre situation.

Calculer son turnover

Le turnover désigne le taux de renouvellement du personnel d’une entreprise. Il peut être calculé de façon trimestrielle, semestrielle ou annuelle. Il reflète l’état de santé global de votre société. Le calculer régulièrement vous permet d’être alerté rapidement lorsqu’une forte augmentation a lieu. Il permet aussi de mesurer l’impact des actions que vous implémentez au sein de votre structure.

Lorsqu’on calcule son turnover, il est important de le placer en perspective par rapport à l’actualité. En effet, des événements internes (forte croissance, plan de départ) ou externes (taux de chômage élevé, crise économique, relance) peuvent avoir une forte influence, positive ou négative, sur les départs et les arrivées de vos salariés. 

Pour calculer votre turnover, vous pouvez utiliser la formule suivante et multiplier le résultat par 100 pour obtenir un pourcentage :

Par exemple, l'entreprise ABC veut calculer son turnover depuis le 1er mars. L'entreprise comptait 150 salariés le 1er mars et a connu depuis 3 départs et 2 arrivées. Son turnover est donc égal à :

Un turnover, aussi appelé taux de roulement, inférieur à 5% signifie que le climat social de votre entreprise est plutôt sain. En revanche, si celui-ci dépasse 15%, il devient révélateur de potentielles tensions. Attention, ce chiffre est à nuancer suivant votre secteur, les postes occupés et le niveau de développement de votre entreprise. Une entreprise qui est dans une période de recrutement importante recrutera davantage et aura donc un taux de turnover plus élevé, ce qui ne sera pas forcément synonyme d'un climat social tendu.

Analyser son turnover

Une fois que vous connaissez votre turnover, il est important de l’interpréter et d’en dégager des causes. Pour cela, vous pouvez commencer par effectuer un entretien RH de fin de mission avec toutes les personnes qui quittent votre entreprise. Cela peut vous permettre d’identifier les raisons pour lesquelles elles ne souhaitent plus travailler dans votre société. Ils doivent être structurés et menés en toute bienveillance.

Certains secteurs d’activité ont naturellement un taux de rotation élevé. C’est le cas par exemple de l’hôtellerie ou de la restauration. Un haut niveau de turnover n’est donc pas toujours inquiétant. En revanche, vous devez être vigilant : s’il croît plus rapidement dans votre organisation que chez vos concurrents, vous devez vous interroger.

Avec l’arrivée de nouvelles générations sur le marché du travail, le turnover a largement augmenté dans les entreprises. Il y a 30 ans, il n’était pas rare de faire toute sa carrière dans la même structure… Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Si, chez vous aussi, les jeunes salariés ont tendance à rester peu de temps, réfléchissez à la mise en place de mobilité interne. Ainsi, vous pouvez proposer de nouvelles expériences professionnelles, tout en conservant vos talents dans votre effectif.

Les conséquences d’un turnover trop élevé 

Un turnover élevé entraîne tout d’abord un coût financier important. Celui-ci est dû à la perte de productivité du salarié partant, au versement de ses indemnités, au coût de recrutement et de formation de son successeur, au temps alloué à son intégration, etc.

Les conséquences peuvent également être organisationnelles : des restructurations sont parfois nécessaires suite à un départ. Des changements d’interlocuteurs trop réguliers peuvent aussi nuire à l’image de l’entreprise auprès de ses clients ou de ses partenaires. Pour toutes ces raisons, il est primordial d’accorder une importance particulière à votre turnover.

Miser sur la marque employeur pour réduire son turnover

Soigner votre marque employeur est l’une des premières actions à mettre en place pour réduire le nombre de départs volontaires dans votre entreprise. Une bonne stratégie la concernant a un impact positif sur les recrutements, l’accueil et la fidélisation de vos salariés : il est donc important de ne pas la négliger.

Le recrutement : votre premier levier de lutte contre le turnover

Lorsque vous cherchez à recruter de nouveaux talents, vous devez vous présenter comme un employeur attractif. La façon dont vous vous adressez à vos potentiels candidats détermine en partie les profils des personnes qui postulent. En mettant en avant vos valeurs et les actions que vous défendez, vous augmentez les chances d’attirer des individus qui vous ressemblent.

En recrutant des profils qui sont en adéquation avec votre identité, vous multipliez les probabilités de construire une relation à long terme avec vos nouvelles recrues. 

L’onboarding : une étape cruciale dans votre relation avec les salariés

Votre marque employeur joue également un rôle important lors de l’accueil des candidats, au moment de l’entretien d’embauche. Les premières impressions sont toujours marquantes.

Une fois engagé, vous devez aussi soigner les premiers jours passés dans l’entreprise par votre nouveau collaborateur. Vous devez impérativement préparer sa première semaine d’intégration et l’accompagner à toutes les étapes de sa prise de poste. La période d’essai permet aux deux parties de savoir si la collaboration peut fonctionner correctement ou pas. Pour cela, vous devez vraiment mettre votre nouvel arrivant dans les meilleures dispositions possibles. 

Une bonne intégration passe également par les interactions humaines. Essayez de favoriser les rencontres au sein des équipes. Cela permet à la nouvelle recrue de découvrir ses collègues. Vous pouvez aussi organiser des événements conviviaux.

La fidélisation des talents

Enfin, la fidélisation des salariés est l’un des enjeux les plus importants pour réduire le turnover en entreprise. Évidemment, les avantages contractuels (salaires, télétravail, chèques vacances, etc.) sont un bon moyen de donner envie à ses salariés de rester. Cependant, d’autres facteurs ont une place de plus en plus déterminante : les engagements de l’entreprise, ses valeurs, les conditions de travail, la bienveillance, etc. Toutes ces données font intégralement partie de votre marque employeur. 

La développer vous permet non seulement de recruter des personnes qui partagent vos valeurs, mais également de les fidéliser une fois qu’ils sont arrivés dans votre structure. Des salariés engagés sont plus productifs et plus fidèles, c’est donc un gain à long terme pour vous. De plus, ils peuvent être par la suite d’excellents ambassadeurs pour votre entreprise

Un turnover important n’est jamais bon signe pour une entreprise. En plus de l’image négative que cela peut renvoyer auprès de ses clients et partenaires, cela provoque un coût financier relativement élevé sur le long terme. Afin de réduire votre turnover, différentes actions peuvent être menées dans votre entreprise. La plus efficace est de mettre en place une stratégie marque employeur appropriée. Grâce à elle, vous pourrez attirer des talents adaptés à votre organisation et à vos valeurs, et les fidéliser plus facilement. À moyen terme, ils peuvent également devenir de très bons ambassadeurs pour votre entreprise, et l’aider à se développer efficacement. Si vous n’avez pas encore de stratégie marque employeur, prenez le temps de le faire : les bénéfices seront importants sur le long terme. 

Agir de manière concrète sur le turnover de votre entreprise grâce à Teamstarter

Avec Teamstarter, rendez vos collaborateurs acteurs de votre entreprise. Grâce à un budget mensuel que vous leur allouez, ils peuvent proposer ou cofinancer des initiatives. Engagez donc vos équipes sur le long terme en leur permettant d’agir de manière concrète. Cassez les silos et libérez les idées de chacun avec notre solution collaborative favorisant la prise d’initiative et la cohésion.

Vos collaborateurs sont accompagnés par nos coachs afin de valoriser la frugalité de leurs projets et de faciliter la mise en place. Les projets sont co-portés, renforçant ainsi la cohésion. Vos collaborateurs partagent leurs projets en interne et en externe : un atout pour votre marque employeur !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre espace entreprise ou contactez-nous directement !

Ça m'intéresse